Journée de l’enseignant : le top des clichés !

Quoi de mieux, pour commencer cette nouvelle rubrique de mon blog, que de vous parler de mon métier. Et oui, je suis enseignante depuis 3 ans et j’entame ma seconde année dans le même établissement. teacher

Je pourrais tellement vous en dire sur ce merveilleux métier qui n’est pas de tout repos. En effet, ceux qui choisissent ce métier pour de mauvaises raisons finissent souvent par abandonner car ce n’est pas tous les jours facile ! Il ne faut pas croire qu’on ne fait rien de nos journées ou semaines ! Un professeur qui aime son métier est toujours en train de se former, d’apprendre, de chercher de nouveaux cours, de corriger les dernières interros, de préparer des projets avec ses collègues… Bref, on ne s’ennuie pas ! Et il est vrai que comme tout travailleur, on n’est souvent fatigué quand le week-end arrive. Un enseignant c’est aussi un métier d’incertitude, en tout cas pour les jeunes profs comme moi… Lorsque l’année se termine en juin, on n’est jamais sûr d’être repris, de retrouver des heures dans une autre école et c’est souvent le suspens jusqu’au 1e Septembre.. 

Alors ici, pour vous faire comprendre un peu mon quotidien, j’ai eu envie de reprendre les plus grands clichés sur les profs et de les démonter avec ma propre expérience et celles de mes collègues et amis… Vous êtes prêts ? 

  • « Les Profs, ils sont toujours en congé ! « 

Effectivement, on pourrait dire que les enseignants ont énormément de congés. Sauf que durant ces congés, on doit quand même préparer nos cours, penser à ce que l’on va faire à la rentrée et surtout durant les grandes vacances, pour les jeunes professeurs en tout cas, on est un peu en grande période de stress. Savoir si on va retrouver du travail à la rentrée, où et combien d’heures ? Il est difficile de commencer sa carrière en tant que professeur, car on vit un peu au jour le jour, on découvre petit à petit de quoi notre année sera faite. Et le 30 Juin, on recommence à zéro… timthumb

  • « Vous êtes bien payés pour le boulot que vous faites… » 

C’est sûr, je dirais que pour un temps plein en tant que professeur, on est pas mal payés. Mais on ne fait pas que ça, un professeur ça donne cours 22 heures certes, mais en même temps on ne fait pas qu’apprendre à vos enfants ! On les aide, on les conseille, on les console, on les guide, on leur apprend la vie, le fonctionnement de la société, on leur apprend le respect parfois aussi… Alors qu’à la base ce n’est pas notre métier mais plutôt celui des parents… 

  • « 22 heures semaine ? On se foule pas dis donc ! »

Certes, nous ne travaillons que 22 heures par semaine. Mais 22 heures en classe, à donner cours. Dans ces 22 heures ne sont pas comptées, le temps des préparations, le temps des corrections, le temps à prévoir et à organiser des sorties, des projets… La plupart des gens qui sortent de leur travail, rentrent chez eux et sont peinards. Ils préparent le diner, s’occupent des enfants et finissent la soirée devant la télé. Personnellement, je travaille quasiment tous les jours 2-3 heures en rentrant, tout en devant parfois préparer le repas (c’est l’avantage de vivre encore chez les parents), préparer mes affaires du lendemain, me laver… 

  • « Quand vous n’êtes pas en congé, vous êtes « malades » « 

J’ai envie de dire, pas plus que dans d’autres métiers. Je ne pense pas que le fait d’être parfois face à des enfants difficiles, ou malades poussent les enseignants à être tous malades ! En tout pas plus que chez les fonctionnaires ou dans le secteur privé. Argument infondé ! timthumb (1)

  • « Préparer les cours ? Peut-être au début mais après 5 ans, vous ressortez les mêmes séquences et interros… »

Et bien justement non ! Je ne suis pas encore dans ce cas-là, mais en tant que professeur d’histoire-géo, l’actualité est omniprésente pour la réalisation de mes séquences de cours. Je dois donc constamment faire modifier mes leçons. Les sujets de base restent les mêmes (merci les programmes) mais les exemples pris diffèrent d’année en année. De plus, j’aime varier mes interros, pour que mes élèves ne retombent pas sur les mêmes à chaque fois. Ce serait trop facile après ! 

  • « Boh ça va, tu donnes des textes, tu passes des films… En attendant tu glandes quoi ! » 

C’est vrai que en Histoire-géo, je travaille énormément à base de textes. J’apporte aussi des films, des documentaires ou autres vidéos pour différencier mes cours car je sais que les élèves ont du mal lorsqu’ils doivent lire énormément de documents. Mais ce n’est pas pour ça que c’est du tout cuit. Il y a tout un long travail de préparation et de recherche avant de donner mon cours devant mes élèves. timthumb (2)

Voilà un petit tour des plus grands stéréotypes sur les enseignants. Comme pour chaque métier, il en existe mais les professeurs sont souvent critiqués, à tort. A ceux qui critiquent facilement, j’ai souvent envie de leur dire : « Je vous laisse ma place avec plaisir pour une semaine ! Donner cours, vivez notre quotidien toute une semaine et on en reparlera.. le mardi ? :p  » 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :